Publié par : coolsim | 27 08 2008

Deux premiers jours très fatigants !

Lundi 25 Aout. Depuis ma chambre universitaire d’Helsinki pommée en banlieue.

Ca y est je suis arrivé sur place, je vais pouvoir mettre un image sur ce qu’est « une année en Erasmus à Helsinki ». Je viens tout juste de me mettre à l’heure locale (une heure de plus, GMT+2). Il est donc 23h49. Je suis crevé.
La journée a commencé par 3h30 de TGV: de Aix à Roissy avec un arrêt à Marne la vallée, truc à préciser rapport aux gosses tous excités qui braillent et tout et tout… . Puis les passages obligatoires et classiques à l’aéroport avec un petit suspense lié au « pick up service form ». Quelqu’un était censé me rappeler pour me dire qu’il venait me chercher à l’aéroport pour me conduire et me filer les clefs de mon appart (heureusement car j’aurais pas trouvé tout seul !): aprés deux appels les premiers en anglais- me voilà sauvé. Le vol Paris Helsinki était on s’en est aperçu rapidement rempli de petits étudiants français donc quelques petits échanges amicaux ont eu logiquement lieu.
Je suis dans un appart sympa, avec assez d’espace on dirait. On est quatre. Autant tuer le suspense de suite: quatre mecs, plutot cools a priori, de Suisse, d’Allemagne et de Norvège. Je représenterai donc le soleil !
Bon je m’en vais dormir un peu, la journée a été longue et l’anglais ca fatigue, j’ose pas imaginer ce que ca va être demain.          
Mardi 26 aout, depuis ma chambre universitaire accompagnée d’une belle brune (précision: c’est une bière…).

Première vraie journée à Helsinki.
Aujourd’hui commençait le « orientation course », matinée « boring » (dans le sens de chiant) mais nécessaire car obligation d’etre attentif pour éviter les problèmes administratifs. Midi au restau U: surpenant à plusieurs égards. D’abord le prix 2€40 de quoi faire frémir un gestionnaire français. Ensuite le contenu du repas: lait possible comme boisson (ou un truc bizare marron), pas de dessert, beaucoup beaucoup de sauce, et.. à volonté !
Après midi passée en compagnie d’un sympatique « tutor » nommé Lauri (sic). Echec à l’enregistrement auprès des autorités, obligatoire pour tout résident de plus de 3mois même pour les ressortissants de l’espace Schengen -surprenant- à cause d’une foule venue en trop grand nombre. Puis achat d’un numéro de téléphone finlandais et d’une carte prépayée. Avant cela et en vrac, un coup bu dans un bar, un embryon de discussion sur les JO et la France avec une chinoise très fière de la criticable démonstration de puissance de son pays notamment lors de la cérémonie d’ouverture et beaucoup de discussion avec des français, belges et suisses (la francophonie est bien représentée). Mais y a aussi dans mon « tutor group » une écossaise (pour améliorer son anglais?!?), une italienne et un suédois bien sympa.
Sinon ça y est j’ai trouvé mon oreiller et… l’eau est enfin bouillante donc je vais y aller. *retour une fois les pattes mangées et digérées même* J’allais pour un peu oublier un des moments forts de la journée: la honte internationale prise par la France lorsque la prof de français a expliqué un module en lien avec le centre de langue. Cette dame, charmante au demeurant, n’a pas daigné adressé même un mot en anglais, voire en finnois, à une assistance loin d’être toute francophone (même si en droit cf plus haut). Elle s’est lancé dans un monologue tout en français, sous les rires pas discrets de l’amphi et a fait de même pour répondre à la question posée. Nature la nana !
En fait je m’aperçois qu’en tant que étudiant Erasmus, devoir s’installer dans un pays étranger rempli facilement une journée de tout plein d’événements. Pour dire j’ai même eu « peur » d’une banque quand je suis rentrée dans son immense hall, c’était à l’ancienne comme dans les films, vraiment immense: je suis retourné faire un peu de tourisme !
  

Well, now definitely, See you later.     
   
Voilà les posts que j’aurais du envoyé les premiers jours mais mon internet déconne. Je donnerai plus de détails la prochaine fois sur les chambres et apparts HOAS. Mais dans mon cas ça va pas mal. Le défaut est que c’est un peu loin du centre  ( env. 30min 5-10 à pied et 20 de métro). Les qualités: le loyer, pour Helsinki 372 ça va, on a tous des fortunes diverses allant de 320 à 600 -sic- pour certains quand ils ont une chambre ainsi que la place et les magasins  la sortie du métro dc « useful », mon mot du jour !

A+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :