Publié par : coolsim | 19 11 2008

Erasman: troisième.

Pouvant profiter d’un luxe que l’étudiant Erasmus -encore lui !-, je me permets d’écrire sur le blog à 11h15 tout juste après m’être levé alors bon nombre d’entre vous ne me liront qu’après une éreintante journée de boulot. Et dire que quand je vais rentrer va falloir convaincre les gens que Erasmus n’était pas de la tarte tous les jours… *Instant Scriptum* -IS- alors qu’il y a autant de pub sur les radios françaises*

Bon allez Eraaaaaaaasman !

Episode précédent en italique:

Alors que l’étudiant français à en moyenne 25h de cours par semaine, Erasman en a lui 8 à 10.

Alors que l’étudiant français ne comprend pas forcément tout le temps le phrasé si spécial du prof de fac (de droit surtout je pense), Erasman doit lui se coltiner ce “phrasé” dans une langue qu’il ne maitrise pas du tout.

Alors que l’étudiant français n’a jamais d’excuse, Erasman pourra toujours dire  en ayant du crédit et même si c’est faux qu’il n’avait pas compris un réglement, une coutume et oui: “satané langue étangère”.

Alors que l’étudiant français ne connait rien de la ville dans laquelle il vit, Erasman a lui déjà tout visité un mois après être arrivé.

Alors que l’étudiant français rêve de s’échapper de son amphi, Erasman n’a pas envie de rentrer chez lui.

Alors que l’étudiant français en a généralement marre de voir les mêmes rues, les mêmes têtes, Erasman va parfois à la fac avec son appareil photo et peut devenir touriste en un instant.

Alors que l’étudiant français a pour objectif de valider son année universitaire, l’étudiant erasmus a pour objectif de « s’ouvrir à une culture étrangère », notion très vague consistant à … vivre soit travailler la langue en direct en faisant la fête avec les locaux, gouter les spécialités culinaires, visiter les alentours et peut-être avoir ses exams.

Alors que l’étudiant français se permet exceptionnellement une grasse matinée, Erasman se force lui exceptionnellement à se lever à 7h30 quand les exams arrivent -mais pas trop longtemps avant qd même.

Alors que l’étudiant français se fout de la gueule des étudiants de première année, Erasman se paye la tête de personne car il a beau être en quatrième année il se sent parfois bien plus bête que certains seconde année -je précise que c Erasman qui parle, pas moi…

Alors que l’étudiant français se demande à quel point il va devoir serrer les fesses pour avoir ses exams, Erasman croit que son simple statut d’étudiant Erasmus va lui amener ses exams sous le sapin à Noël.

Alors que l’étudiant français ne sais pas ce qui se passe dans sa propre ville, Erasman est au courant de tout ce qui se passe loin de son nouveau chez lui.. et, parfois, râle.

Alors que l’étudiant français passe son temps à critiquer son pays, l’Erasman français (surtout le français) est le digne représentant de l’ exception culturelle, de la glorieuse Histoire de France -même si qd même vaguement parlé de la France sous Vichy à un allemand qui « culpabilisait »- de l’art de vivre et la bonne bouffe, des huits semaines de congés, des splendides paysages, etc.

Alors que l’étudiant français ne sait pas ce qu’il se passe dans sa fac, Erasman connait tout au bout de deux semaines du fonctionnement des services du sport, de la bibliothèque et du restau U.

Alors que l’étudiant français aime bien manger libanais, italien, etc., Erasman rêve lui de nourriture typique de son pays qu’il se fait dans certains cas extrêmes livrer par coli postal.

Alors que l’étuidant français ne prend pas la peine de faire l’effort de résoudre un problème matériel avec ce qu’il a à sa disposition et va par reflexe dans un magasin, Erasman recycle, innove, trouve des fonctions insoupsonnées (ex personnel: cable ethernet comme fil à linge ou les déguisements exceptionnels des soirées halloween).

Alros que l’étudiant français râle, Erasman prend presque tout avec le sourire car chaque galère = expérience et expérience = raison d’être de l’erasventure.

A+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :