Publié par : coolsim | 28 02 2009

Manuel du petit fêtard en Finlande.

Bonsoir à tous,

je vais tout d’abord me permettre un petit hors-sujet qui explique par ailleurs pourquoi je n’ai pas écrit de message depuis un petit bout de temps. Je veux en fait remercier ma chère Sandrine d’être venue me voir pendant ces cinq superbes journées. Merci de ta bonne humeur, merci pour ton côté très serviable, pour tes vannes, tes glissades, les discussions interminables et tout un tas d’autres choses. « Joshua » te remercie vraiment du fond du coeur !

Sandrine a eu l’occasion de participer à différents types de soirées. Je m’en vais essayer de vous faire un peu partager le « faisons la fête » finlandais.

Il apparait d’ailleurs un peu paradoxal de faire cette description alors que nous sommes samedi soir. Mais les soirées précédentes, et notamment celle d’hier où je n’ai rejoint mon lit que ce matin à l’aube, parleront pour moi.

Précisons que nous parlons d’une soirée en boite ou bar de nuit. Celle ci commence habituellement par une pré-soirée commencée entre 21h et 22h, dans un appartement ou une chambre. Boissons diverses et variées trainent au milieu des convives. A noter qu’en Finlande apparemment il n’existe pas vraiment de petits restaurants où aller manger avant une soirée. Il n’y a en caricaturant que des chaines de restaurant ou des mangeoires pour touristes. Rien de transcendant jusqu’à présent.

Pour la suite de la soirée débat entre en gros trois types d’endroits tous à portée de tram ou de métro:

– la boite gratuite ou pas chère. Généralement dans le centre  et fréquentée par de nombreux étudiants Erasmus ou des mecs fauchés voire les deux à la fois. Le nombre d’établissement varie énormément et est bizarrement égal à zéro quand vient le samedi. Propose souvent des happy hours, ou des réducs à succès comme les cocktails à 3€ du Pacifico (bien sympa), ou les bières dégoutantes de l’Amarillo (bien moins sympa surtout avant 1h mais plein d’Erasmus). Musique généralement consternante mais ce n’est généralement pas pour ça que les gens viennent. Certain succès pour le Royal Onella le dimanche soir car gratuit: étrangement il n’y a que des étudiants étrangers.

-la boite à la mode de la mort qui tue, the « place to be ». Généralement dans le centre et fréquentée par de nombreux tout: étudiants Erasmus les débuts de mois, finlandais toute l’année. Très cher mais en fait guère plus qu’une boite en France. Par contre ce sont de beaux endroits, grands, originaux et bien conçus même si c’est loin d’être l’endroit que j’ai le plus fréquenté que ce soit en Finlande ou en France. Exemple sur Helsinki grâce à mon guide « we Are » sur le où sortir à Helsinki: le Helsinki club, le Onnela, l’Apollo,…

-la boite ou bar plus underground. Moins tape à l’œil mais bien mieux que les usines du centre. Dans le quartier du Khallio c’est à dire hors du coeur même d’Helsinki ou  du moins dans les petites rues derrière Mannerheitmintie et l’Esplanadi qui sont les deux artères principales de la ville. Fréquentées par des Finlandais principalement. Dans un style recherché souvent assimilable à du kitsch. Ca fait très souvent années 70 80, pour les bars surtout. Musique et ambiance jusqu’à présent excellentes. Exemple: le DTM, le Vinyl, le MBar et d’autres dont le nom ne me revient pas.

Dans la grande majorité des cas il y a obligation de payer un vestiaire, de 1,5 à 3€. Même pour les soirées ligue des champions ! Chose plutot sympa à l’entrée ils sont peu regardant sur la façon dont on est habillé: pas de « tu rentres pas si t’as des baskets ou un t shirt pas classe ».

Dans la boite rien de bien différent par rapport à la France, si ce n’est que vous pouvez commander du cidre. Les finlandais sont relativement bon esprit.

A 1h30 ou 1h50 le weekend c’est l’heure du dernier bus pour ceux qui comme moi habitent pas dans le centre: il faut donc savoir assez tôt si la soirée vaut le coup ou pas. Le weekend il existe néanmoins pour 4€ des bus de nuit jusqu’à 4h05.

A quatre heure, ou avant, sorti de boite direction généralement le macdonald ou les kebabs qui sont dans le centre ouverts jusqu’à cinq heures du matin. Là-bas bizarrement, c’est la cohue. Une orgie macdonaldesque: partout du coca, du ketchup, des frites, des bouts de bic mac, des fringues en jupe et décolleté alors qu’il fait moins 5° et des gens bourrés -mais en Finlande pas pour autant méchants.  A cinq heure tout le monde s’en va. Certains vont rejoindre les immenses files d’attente pour les taxis (taksi en finnois), d’autres rentre chez eux et les derniers vont attendre le premier métro (5h30) ou le premier bus si c’est en semaine. Pour les étudiants vous pouvez aussi espérer avoir un pote qui veut pas se coucher et qui vous accueille chez lui dans sa chambre dans le centre. Comptez vingt minutes de métro ou de bus, à presque 7h je dormais..

A noter que hier on a été assez surpris de trouver le cinéma multiplexe et sa galerie commerciale bonbons, glaces, boissons, popcorn, jeux videos ouvert à … 4h30 ! Nuit ciné événement ou ouverture quotidienne à ces heures tardives ?

Quoiqu’il en soit ILS SONT FOUS CES FINLANDAIS.

Publicités

Responses

  1. Bonsoir!
    Je vois que tu es partit habiter en Finlande avec Erasmus! J’aurais quelques questions à te poser si c’est possible, à propos du pays et d’Erasmus!
    Je pense que tu doit avoir accès à mon mail, donc j’espère avoir des nouvelles.
    merci!!!
    et bonne soirée!!

  2. on vous encourage pour Écrire plus


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :